Vous êtes ici : AccueilDECOUVRIRHistoireL'administration pénitentiaire

L'administration pénitentiaire

 

Au temps du bagne

 

En 1867, l’administration pénitentiaire décide de faire de Bourail un centre pénitentiaire. C’est plus de 4000 condamnés qui viennent à Bourail et qui seront ensuite libérés. Ils ont construit les bâtiments nécessaires à l’administration pénitentiaire toute puissante.

Aujourd’hui, il existe encore de nombreux bâtiments qui témoignent de cette époque.

 

  • Le phare de Gouaro
    Situé au dessus du belvédère de Bourail. L’accès par la mer a longtemps été le seul moyen possible pour arriver au centre pénitencier. Un phare a donc été construit. Les feux facilitaient l’entrée dans la baie. Le phare possède un accès extérieur à la lanterne et un système de récupération des eaux de pluie. La vue y est très belle.

 

 

  • La chapelle et la ferme-école de Néméara
    Au début de la transversale qui conduit à HOUAÏLOU. En 1877, l’administration pénitentiaire institue une ferme-école pour les fils des concessionnaires afin de leur enseigner les rudiments de l’agriculture. L’enseignement est par la suite confié aux frères maristes qui adaptent un bâtiment agricole en chapelle. Les bâtiments accueillent aujourd’hui un foyer de l’aide à l’enfance

 

 

  • Le magasin central (actuellement le Musée de Bourail)
    Ce bâtiment construit en 1870 par l’administration pénitentiaire permet d’entreposer les produits qui viennent de NOUMEA par bateau, mais aussi les produits agricoles des concessions. Vendu à des particuliers en 1910, il va abriter différentes entreprises (automobile, fromagerie, service vétérinaire). Il est classé monument historique en 1980 et devient le musée en 1986.

 

 

Haut de page